Microsoft présente sa tablette Surface sous Windows 8!

surafcewindows-w480-h320

Après l’échec commercial des Tablet PC au système d’exploitation mal pensé, après le malheureux destin du Zune en dehors du continent Américain, le père de Windows essaie à nouveau de prendre les choses en main pour tenter de devenir un concurrent valable dans le monde de la mobilité dominé par Apple et Google.

Et oui, il s’agit d’une véritable tablette de 10,6 pouces tournant sous le dernier système d’exploitation: Windows 8 et Microsoft aurait réalisé un travail de fou et semble avoir tout prévu, tant au niveau logiciel que matériel, même les accéssoires sont de la partie.

Voici les propres mots de Steve Ballmer sur la présentation de Surface:

« Nous adoptons une approche innovante du design du produit. Nous savons que la plupart des PCs sont mobiles, et ils veulent avoir accès à l’information et pouvoir créer du contenu partout, tout le temps. Avec des applications qui ont été écrites pour Windows, mais qui fonctionne parfaitement sur Windows 8.

Il a toujours été clair que les capacités de notre logiciel nécessiteraient que nous produisions du matériel, parfois là où nos partenaires n’avaient rien prévu.

(…)

Nous allons devoir le faire nous-même … le clavier qui se vend le mieux … Xbox …  nous contrôlons tout, nous concevons tout, nous fabriquons tout nous-mêmes. Nous pouvons faire quelque chose que peu d’autres peuvent faire.

(…)

Nous croyons que n’importe quelle intersection entre l’homme et la machine peut mieux se passer si nous considérons le matériel et le logiciel ensemble. Prenez la souris. Windows en avait besoin d’une, donc nous en avons construit une. (…) Cependant, avec Windows 8, nous ne voulions laisser aucune scène à découvert. Un peu comme Windows 1 avait besoin d’une souris, nous avons voulu donner à Windows 8 son propre matériel. »

Ci-dessous la présentation officielle en vidéo de la Microsoft Surface:

YouTube Preview Image

Il existe en fait déjà deux modèles de tablettes Microsoft Surface. La première est équipée d’un processeur Intel Ivy Bridge (dernière version d’Intel) gravé en 22nm et tourne sous Windows 8 tandis que la seconde possède un processeur ARM et fonctionne sous Windows RT. Toutes deux sont biseautées à 22 degrés afin de fournir une prise en main naturelle et dispose, d’après Microsoft, de la meilleure connexion Wi-Fi disponible à ce jour pour tablette.

  • La version ARM (NVidia Tegra 3 ou supérieur), basée sur Windows RT, fait 9,3mm d’épaisseur, pèse 680 grammes et inclut un pied. C’est également la première tablette (ou plutôt PC) équipée d’une coque en magnésium PVD. Elle dispose d’une capacité de stockage 32Go ou 64Go et possède un écran 10,6 pouces de type ClearType HD pourvu de la technologie Gorilla Glass.
  • La version Intel (Ivy Bridge), basée sur Windows 8 Pro, fait 13,5mm d’épaisseur, pèse 902,6 grammes et supporte l’USB 3.0. Elle inclut également un pied intégré et une coque en magnésium. Elle embarque 64Go ou 128Go. Elle possède elle aussi un écran 10,6 mais de type ClearType Full HD (avec Gorilla Glass). Cette tablette inclut le support de l’encre digitale grâce à un stylo spécial qui se colle au corps de la tablette par magnétisme. Au niveau performances, cette version de la Surface rivalise avec les meilleurs ultrabooks du marché tout en consommant moins d’énergie.

Avec 11,8 millions d’iPad écoulé au premier trimestre 2012 sur 18.2 millions de tablettes, l’iPad est en position de monopole ( 65 % de parts de marché ), derrière, on trouve un Samsung qui a écoulé seulement 1,1 million de Galaxy Tab… Il y a donc une place à prendre pour Microsoft et ses Surfaces qui peuvent se positionner comme de véritables alternatives face à l’indéboulonnable iPad, ce que n’a pas encore réussi Google en dépit de son armada de partenaires constructeurs.

 

Car si les tablettes Android n’ont pas rencontré le succès escompté en raison d’un tarif trop élevé et d’une uniformisation trop marquée ( Tegra 2/Tegra 3 pour tous le monde), la tablette de Google fabriquée par Asus, la Nexus 7 attendu le 27 juin prochain lors du Google I/O pourrait être proposée sous la barre des 200 $ … Le positionnement tarifaire des Surfaces sera donc crucial. Si les indiscrétions voient justes ( 500$ poue le premier modèle et près de 800 pour la version Pro), Microsoft aura bien du mal à séduire, écartelé entre le premium  iPad et la/les tablettes Google Nexus à moins de 200 $.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*